Bienvenue sur le site Hypocauste !

Le plancher chauffant par circulation d’air, utilisé largement par les Romains et presque oublié de nos jours, devient la meilleure solution de chauffage, grâce à la mise à jour faite par Jesús Castellanos (appelée Hypocauste XXI pour rappeler qu’il s’agit de la version du 21ème siècle).

Commandez le livret !

Vous souhaitez réaliser un hypocauste et vous voulez avoir plus de détails ? Notre livret est disponible sur commande au prix de 38 euros, payable par chèque à l'ordre de Castell SARL, à adresser à :
Castell SARL
5 ter rue Jules Ferry
72270 Malicorne sur Sarthe

Le blog Hypocauste

lien vers le blog officiel Hypocauste

Hypocauste de 55 m² - capteur solaire et hotte de cheminée

 

2013 : réalisation d’un hypocauste de 55 m² alimenté par des capteurs solaires installés sur le toit et une hotte de cheminée (chauffage au bois) – Trophée de la construction 2014 « Solution technique artisan »

Située à Montourtier (Mayenne), cette maison 1900 a été rénovée et étendue à 53,6 m² en juin 2013. Cette surface est intégralement chauffée par un hypocauste mobilisant deux source de chaleur complémentaires.

 

Schéma en coupe de l'installation

 

 

 

La maison est chauffée par un insert à bois ainsi que par une toiture solaire de 16 m². Grâce à cet apport solaire, les propriétaires ont noté une diminution de leur consommation de bois de chauffage de 30%.

 

 

 

 

 

Construction de la toiture solaire

Insert à bois surmonté d'une hotte, sur laquelle est récupérée la chaleur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Labyrinthe :

Le labyrinthe est construit sur la totalité de la surface habitable, en tenant compte de la position des sources de chaleur, de l’utilisation des pièces ainsi que de l’orientation du bâti.

Vue d'ensemble avant fermeture du labyrinthe

Ventilateurs :

Deux ventilateurs de 800 m³/h ont été installés dans les combles pour assurer l’impulsion de l’air dans le labyrinthe.

  • Le premier aspire l’air chaud du capteur solaire et se déclenche automatiquement grâce à un thermostat réglé à 35°C et à une sonde de température installée dans la partie supérieure du capteur solaire.
  • Le deuxième aspire l’air de la hotte, le thermostat est réglé également à 35°C.

Vue d'ensemble de l'installation des ventilateurs

Thermostat du capteur solaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce chantier a été primé en septembre 2014 lors des trophées de la construction Batiactu :

2 comments to Hypocauste de 55 m² – capteur solaire et hotte de cheminée

  • Anne Lebert

    Monsieur,

    Sous réserve que j’ai compris les explications que j’ai lues sur l’hypocaste si intéressantes mais très techniques évidemment, j’aimerais vous poser quelques questions. Si mes questions sont mal posées, ne vous donnez pas la peine d’y répondre.

    La chaleur au bois est une des sensations les plus agréables que j’ai expérimentée dans de rares habitations, une fois à Paris (un poêle à bois) et à l’étranger dans le nord de l’Europe, une sensation inoubliable.
    Dans les maisons anciennes espagnoles utilisant l’hypocaste, je me demande si les matériaux (briques pleines, argile, murs en argile très épais comme dans une ferme de Burgos où j’ai dormi chez des paysans), ne contribuent pas à cette sensation physique très agréable. Or, vous utilisez du béton et d’autres matériaux très différents comparés à ceux des Anciens et des Espagnols ?

    Lorsque l’hypocaste comporte des panneaux solaires, j’aimerais savoir si le bruit que font les ventilateurs installés dans les combles de la maison ci-dessus, s’entend dans toute la maison : au 1er étage dans les chambres, et au rez de chaussée ? Je suppose que oui, tout autant qu’une VMC. Et j’aime le silence. Dans les appartements et les maisons modernes, il est impossible d’avoir un réel silence, je veux dire sans bruits mécaniques de toutes sortes en continu. Je trouve cela usant.
    D’après les schémas que vous publiez, le volume intérieur de la maison semble considérablement réduit car cette installation requiert une épaisseur des murs et planchers, semble-t-il, très importante. Quelle est l’épaisseur ajoutée aux murs après installation ? De combien de centimètres l’installation au plancher réduit-elle la hauteur sous plafond dans une maison ?

    Quelle sorte d’isolation sous le toit est nécessaire pour que cette installation soit efficace ?
    Est-ce que les murs de la maison sont conducteurs de la chaleur du sol suffisamment pour chauffer aussi le premier étage ?

    Je lis que la température obtenue au sol est de 20° à 24°. Mais cela est-il supportable pour les pieds et les jambes ? Cette température peut-elle se contrôler ?

    Enfin combien coûterait actuellement, l’installation d’un hypocaste dans une maison ancienne à rénover de grand volume comme une grange ?

    Je vous remercie d’avoir bien voulu lire mes questions.

  • Locaterra

    Bonjour,
    merci pour ces informations. Est-il possible de recevoir/lire sur votre site une réponse aux questions d’Anne Lebert?

    je souhaiterais savoir également si l’efficacité du réchauffement de l’air dans le panneau et du transfert de chaleur dans le sol de la pièce chauffée est aussi bonne que pour le liquide antigel de systèmes solaires thermiques ordinaires, étant donné que la conductivité thermique de l’air est très faible (env. 0,025 W·m−1·K−1) et celle de l’eau de 0,6 W·m−1·K−1

    merci

Répondre à Anne Lebert Annuler la réponse.

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>