Bienvenue sur le site Hypocauste !

Le plancher chauffant par circulation d’air, utilisé largement par les Romains et presque oublié de nos jours, devient la meilleure solution de chauffage, grâce à la mise à jour faite par Jesús Castellanos (appelée Hypocauste XXI pour rappeler qu’il s’agit de la version du 21ème siècle).

Commandez le livret !

Vous souhaitez réaliser un hypocauste et vous voulez avoir plus de détails ? Notre livret est disponible sur commande au prix de 38 euros, payable par chèque à l'ordre de Castell SARL, à adresser à :
Castell SARL
5 ter rue Jules Ferry
72270 Malicorne sur Sarthe

Le blog Hypocauste

lien vers le blog officiel Hypocauste

Hypocauste XXI solaire

L’énergie solaire est sans doute la plus propre des énergies.
Il s’agit d’une énergie inépuisable, répartie sur toute la terre et accessible à tous. On estime à 1000 watts par mètre carré l’énergie qui arrive sur la surface de la terre dans les meilleures conditions climatiques.
En utilisant l’énergie solaire, on ne produit pas de pollution et on évite la production des gaz à effet de serre. Ce n’est qu’à la fabrication des éléments qu’on consomme de l’énergie et on pollue. D’où l’importance d’utiliser des techniques les plus simples possible.

Le rendement des différentes techniques de captation d’énergie solaire est très variable. L’énergie photovoltaïque transforme une part modeste (15 %) de l’énergie solaire en électricité, tandis que les systèmes thermiques arrivent à transformer entre 60% et 90% de l’énergie solaire en chaleur. Pour le chauffage elle peut couvrir entre 20 et 40% des besoins.

L’une des caractéristiques de l’énergie solaire est qu’elle n’est pas constante. Ce facteur est considéré par ses détracteurs comme son plus grand inconvénient. Pour pouvoir se servir de cette énergie au moment où on en a besoin, on doit trouver le moyen de l’accumuler.

 

Schéma de fonctionnement de la toiture solaire reliée au plancher chauffant par circulation d'air. Le ventilateur se déclenche automatiquement en présence du soleil grâce à une sonde de température.

Avec la toiture solaire à production d’air chaud :

  1. Ce type de capteur est beaucoup plus simple puisqu’on fait circuler de l’air. Pas de risques de gel ou de surchauffe ;
  2. Un simple ventilateur avec une sonde de température et des tuyaux isolés est suffisant pour faire marcher le système ;
  3. Pas besoin d’entretien du système qui peut fonctionner de manière autonome (il suffit de débrancher le ventilateur en été).

Grâce à l’énorme pouvoir d’accumulation du plancher chauffant à circulation d’air, avec quelques heures de soleil, on peut maintenir chaude la maison pendant des heures ou des jours selon l’isolation de la maison.
Il est possible, dans le futur, d’installer un échangeur air /eau pour produire de l’eau chaude pendant l’été.

Matériaux utilisés : bac-acier noir et ardoises en verre. Voir un exemple d’hypocauste alimenté par capteur solaire.

Détails de la construction de la toiture solaire

La toiture solaire terminée (16 m²)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est également possible d’installer un « mur solaire » sur une façade bien exposée au soleil mais peu visible (pour des raisons esthétiques). Ici, un mur de 24 m² orienté sud-est a été intégralement couvert d’un récupérateur de chaleur solaire afin d’alimenter l’hypocauste (2e source de chaleur).

 

 

L’hypocauste XXI solaire a été primé lors du Trophée [Batiactu], par le palmarès « Solutions techniques – artisan ». Plus d’informations dans cet article.